Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 décembre 2018 2 25 /12 /décembre /2018 09:19

Le CESER, un relai efficace auprès de la Région pour les acteurs économiques de notre territoire

 

 

 

Notre pays traverse une profonde crise de confiance qui s’explique par différents phénomènes :

 

Un décalage qui se creuse de plus en plus entre le politique et la société réelle.
Un excès de verticalité de l’action publique alors que nos concitoyens aspirent à une démocratie ascendante.
Une administration qui sait tout, décide de tout et qui quand elle consulte souhaite seulement donner un gage d’ouverture.
Le sentiment que l’action publique est opaque, couteuse, insuffisamment efficace pour inspirer la confiance.

 

Dans ce contexte la voie des entreprises a bien du mal à se faire entendre. Et pourtant, rarement la situation n’aura été aussi favorable à l’expression de la société civile.

 

Reste à savoir quelle forme il faut lui donner.

 

Descendre dans la rue permet certes de faire du bruit mais l’on en devient pas audible pour autant et encore moins de constructif (n’y voyez pas une allusion à la destruction du péage de Bandol).

 

Ce dont notre pays a aujourd’hui besoin, c’est d’une plus grande expression démocratique mais encadrée et organisée.

 

Le politique n’est plus à même, à lui seul,d’incarner l’intérêt général et il besoin de l’implication forte de la société civile pour restaurer la confiance.

 

L’échelon régional n’échappera pas à cette réalité, or c’est sur lui que se concentrentaujourd’hui les compétences économiques.

 

Alors, il faut s’interroger sur le fait de savoir si à cette échelle nos entreprises sont suffisamment entendues et notre territoire suffisamment reconnu ?

 

Hormis les périodes préélectorales, trop rares sont les temps et les lieux consacrés à une véritable concertation entre la Région et le monde de l’entreprise. Exemple : élaboration du livre blanc de la CCIR.

 

Peut-on raisonnablement penser et élaborer les politiques économiques sans une participation active et régulière des acteurs économiques ?

 

Pour ce qui concerne notre territoire et sa reconnaissance, le récent découpage de notre région en 4 grands espaces : Rhodanien, Provençal, Alpins, Azuréen n’est pas un signe encourageant pour le Var. Il est tout bonnement coupé en deux !

 

Or, le territoire départemental demeure une échelle pertinente sur le plan économique car c’est à cette échelle de référence qu’existent les solidarités économiques naturelles et que sont organisées nos principales institutions économiques et consulaires de base et leur réseau de proximité.

 

Certes, la récente création de la Métropole toulonnaise permet de faire avancer quelques projets d’importance mais elle ne recouvre que 12 communes sur 153 et ne porte pas un projet économique d’ensemble.

 

Quant au Département en perte d’influence, iln’est plus à même de compenser cette situation en termes d’accompagnement, de dynamisme et de gouvernance.

 

Ainsi, hormis le territoire de TPM, on a aujourd’hui le sentiment que le reste du Var est en perte de vitesse, ce qui ne manque pas de faire le jeu des populismes. Il suffit pour s’en convaincre d’interroger les derniers résultats des consultations électorales.

 

Une gouvernance économique forte peut cependant remédier à cette situation, porter un véritable projet collectif. Dans ce cadre, la société civile organisée esseule légitime à faire entendre la voix des entreprises.

 

Le CESER de par sa proximité avec l’assembléerégionale et de par les compétences nouvelles que lui confère la loi Notre, peut être un relai efficace du monde économique auprès de l’exécutif régional.

 

Mais iI faut en avoir la volonté et nous organiser dans la durée.

 

 

 

Le Parlement Varois des Entreprises dont nous avons largement participé à la création a péché par une insuffisance de portage et une défiance des politiquesC’était cependant une belle initiative et le fait d’avoir pu réunir près de 500 chefs d’entreprises est le signe d’un vrai besoin.

 

Le Conseil Economique Varois pourrait dans ce domaine jouer un rôle fédérateur.

 

Construire un véritable relai du « dire économique » à l’échelon régional au travers du CESER est une opportunité qu’il faut saisir. Jamais le contexte politique, démocratique et juridique n’y a été aussi favorable.

 

Le CESER, représentant de la société civile organisée, est la deuxième assemblée de la Région. Ses avis portent sur le budget et sur les choix de répartition des moyens qu’elle met en placesur les documents de planification notamment en matière économique (SREDII) et en matière d’aménagement du territoire (SRADDET).

 

Autant de documents qui concernent au premier chef les entreprises.

 

Force de proposition au travers de ses autos saisine, ia aussi pour mission d’évaluer les politiques régionales.

 

Ces compétences ont besoin de se nourrir d’un partenariat étroit avec les représentantséconomiques de nos territoires.

 

Il a l’ambition d’en faire des acteurs reconnus et actifs de la démocratie régionale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Patrick Heintz

Le 19 12 2018

2

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Bienvenue sur mon blog

Sur ce blog, découvrez un certain nombre d'articles, discours et interviews concernant mes contributions en faveur de l'innovation territoriale, tant sur le plan de la réflexion globale que sur celui des actions locales. Ces documents sont disponibles par thématique ou par date, en bas à droite de votre écran. Bonne lecture à tous.

Recherche

Portrait

M.Heintz (5)

 

Patrick HEINTZ

Administrateur territorial hors classe

 

Voir mon portrait (CV)

Archives

Contact

Vous souhaitez me contacter :

 

Patrick HEINTZ

Le Galaxie B
504 avenue de Lattre de Tassigny   
83000 TOULON

Téléphone : 06 03 45 37 98
E-mail : pheintz@club-internet.fr

Pages

Liens