Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2020 1 27 /04 /avril /2020 18:45

Covid -19

“La chauve-souris et le cygne noir “

 

Dans une étude publiée par le Journal Medical Virology, les chercheurs de l’Université de Wuhan, ville où  le coronavirus a été détecté pour la première fois, confirment par une analyse génétique détaillée que des chauves-souris côtoyées sur un marché de plein air, sont à l’origine de la contamination.

 

La suite nous la connaissons : près de 200000 décès, la moitié de la population mondiale confinée, une paralysie généralisée de l’économie augurant de graves difficultés sociales et des risques migratoires de grande ampleur.

 

Une chauve-souris paralyse le monde!

 

On voudrait croire à une galéjade.

Même la sardine qui a bouché le port de Marseille ne peut souffrir la comparaison.

 

La disproportion entre la cause et les conséquences est sidérante.

 

Au siècle de l’intelligence artificielle, du digital, de l’automatisation, est il possible d’admettre qu'une cause aussi infime puisse produire des effets aussi gigantesques à l’échelle planétaires ? Et comment justifier que nous soyons aussi « impréparés » et aussi démunis?

 

Dans les pays occidentaux, le choc est d’autant plus rude que nous sommes installés confortablement depuis des décennies dans le mythe d’une société sans risques.

 

La science et la technologie sont capables de pourvoir à tout.

 

L’oubli du risque est devenu une des vertus capitale de notre mémoire collective au point que même la mort se fait de plus en plus discrète dans notre quotidien.

 

La peste noire, le choléra, la grippe asiatique, la variole, le HIV, le SRAS,  le H1N1, l'Ebola sont  pour les autres, ils sont bien éloignés de nos préoccupations quotidiennes.

 

 

 

La consommation est désormais la finalité majeure qui occupe toutes nos pensées, le libéralisme débridé est célébré  comme une religion.

Les échanges ne cessent de se multiplier et de s’accélérer dans une mondialisation aveugle, galopante et totalement dérégulée.

Chacun est autonome et veut jouir du profit et des loisirs immédiats.

Nous sommes devenus prisonniers du court terme, les distances n’existent plus.

Internet fait de tous ceux qui n’ont rien à dire des médias en puissance dont la voix porte souvent plus que celle d’un prix Nobel.

 

Et voici que soudain, contre toute attente, une terrible épreuve que personne n’avait vu venir renverse la table.

Tout s’arrête, le monde entier est en état de sidération...

 

L’irruption du covid-19 nous rappelle à une réalité implacable.

La mort peut frapper n’importe qui, à n’importe quel moment, à n’importe quel endroit.

 

La survenance d’un événement ayant très peu de probabilité de se produire et qui se réalise malgré tout avec une portée de grande ampleur porte un nom, c’est la « théorie du Cygne noir »

 

Nassim Nicholas Taleb, ancien courtier en bourse surnommé « le dissident de Wall Street » a dans un premier temps développé cette théorie dans la finance pour l’élargir ensuite à des domaines plus larges.

 

Il s’agit tout simplement d’un travail de rationalisation rétrospectif.

Celui-ci permet de démontrer que l’on disposait avant même que l’événement ne se produise, de toutes les informations permettant de le prédire et de l’inscrire dans des programmes de prévention et de régulation.

 

Dans la situation qui nous préoccupe il est evident que chacun a baissé la garde sanitaire en faisant fi du principe de précaution.

 

Le Cygne noir nous montre le chemin à suivre.

 

Efforçons nous de réfléchir et de rationaliser ce qui nous arrive.

 

Ouvrons les yeux sur  le monde tel qu’il va ... et imaginons le monde tel qu’elle nous voudrions qu’il soit.

 

Patrick Heintz

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Bienvenue sur mon blog

Sur ce blog, découvrez un certain nombre d'articles, discours et interviews concernant mes contributions en faveur de l'innovation territoriale, tant sur le plan de la réflexion globale que sur celui des actions locales. Ces documents sont disponibles par thématique ou par date, en bas à droite de votre écran. Bonne lecture à tous.

Recherche

Portrait

M.Heintz (5)

 

Patrick HEINTZ

Administrateur territorial hors classe

 

Voir mon portrait (CV)

Archives

Contact

Vous souhaitez me contacter :

 

Patrick HEINTZ

Le Galaxie B
504 avenue de Lattre de Tassigny   
83000 TOULON

Téléphone : 06 03 45 37 98
E-mail : pheintz@club-internet.fr

Pages

Liens